+34 956 922 531

Noticias

Hématologie. Le #cancer hématologique

Dra. María Casanova Les Cancers hématologiques tels que le lymphome, le myélome multiple et la leucémie affectent la moelle osseuse et les cellules sanguines que celle-ci produit.

 

Ce type de tumeurs n´a jamais eu un bon pronostic. Mais les progrès en termes de traitement ont changé cette vision oncologique. Le docteur Maria Casanova, hématologue à HC Ceuta nous raconte dans cet entretien les dernières nouveautés concernant la lutte contre cette maladie.

 

Qu’est ce que le cancer hématologique et comment se manifeste t-il?

Ce sont des Cancers qui se produisent au niveau du tissu sanguin, comme la moelle osseuse, le système lymphatique. Parmi les cancers hématologiques on trouve les leucémies, les lymphomes et le myélome multiple.

 

Les Cancers hématologiques sont très hétérogènes, plusieurs d´entres eux peuvent être détectés par une simple analyse de sang périphérique (leucémies, syndromes limphoprolifératifs avec expression périphérique, quelques cas de myélomes leucémies ou avec infiltration médullaire), d´autres sont détectés par biopsie de l´organe affecté (biopsie d´adénopathie avec augmentation de volume, biopsie de la moelle osseuse), ou par des analyses plus spécifiques comme la cytométrie de flux, biologie moléculaire.

 

On n’a toujours pas trouvé de remèdes contre le Myélome Multiple, néanmoins on a observé une amélioration de survie et de qualité de vie, selon la SEHH (Société Espagnole d´Hématologie et d´Hémothérapie)

 

Quelles sont les nouvelles les plus récentes à ce sujet?

La plupart des patients avec myélome multiple vont présenter des rechutes successives, mais un sur dix patients réagit positivement au traitement de première intention, et il est possible qu´il ne souffre plus de rechute, ces patients sont connus comme ‘Potentiellement guéris’. Notre objectif est de trouver un remède contre cette maladie. La connaissance de nouveaux mécanismes d´action a favorisé le développement de nouveaux médicaments, comme les inhibiteurs, les immunomodulateurs ou les anticorps monoclonaux, qui ont doublés la survie globale des patients.

 

Quel est le type de Leucémie le plus commun et comment reconnaitre les symptômes de cette maladie? Quels sont les progrès récents qui existent en matière de son traitement? Et concernant les enfants et les adolescents, quel est le pourcentage de guérison qui existe aujourd’hui?

La leucémie la plus fréquente chez le patient adulte est la leucémie myéloïde aiguë (LMA). Son incidence est estimée chaque année à 15 nouveaux cas par un million d´habitants. L´intervalle entre l´apparition des symptômes et le diagnostique de la maladie est normalement très court, inferieur à 2 – 3 mois dû à l´aspect chronique de celle-ci. Les symptômes les plus fréquents sont une conséquence de l´anémie (fatigue, faiblesse, vertige, pâleur), du déficit de neutrophiles (fièvre et infections), et de la baisse de plaquettes (saignement de la peau et muqueuses, hématomes). Concernant les progrès, on cherche à mieux comprendre les transformations génétiques qui se passent au niveau de la LMA pour pouvoir déterminer le pronostic de la maladie et orienter le patient vers une thérapie ciblée. Les médicaments de la thérapie ciblée sont beaucoup plus spécifiques que la chimiothérapie, ils attaquent des mécanismes intrinsèques qui maintiennent la prolifération de la cellule tumorale. Des médicaments comme les inhibiteurs du FLT3, inhibiteurs du IDH, et inhibiteurs d´histone désacétylase ou de BCL2 ont montré une activité importante dans ce type de maladie.

 

L’immunothérapie joue un rôle très important. Récemment, on a approuvé un anticorps très puissant contre le CD33 (ozogamicinagemtuzumab), un antigène qui se trouve dans la plupart des cellules de la LMA. Le pronostic chez les patients avec LMA varie de manière significative en fonction de l’âge et du sous-type de la LMA: les patients jeunes présentant une leucémie à risque élevé qui peuvent recevoir un allogreffe après une rémission complète ont plus de probabilité d’être guéris. Le pronostic du patient âgé est plus défavorable, avec peu de chance de guérison.

 

Chez les enfants et les adolescents la leucémie la plus fréquente est la lymphoblastique aiguë (LLA), et le pourcentage de guérison est élevé, il atteint les 90%. Au cours des dernières années, l’immunothérapie a supposé une grande révolution pour les patients qui subissent une rechute avec LAL.

 

Qu´est ce que le lymphome? Quelles sont ses causes, symptômes et pronostic? Quelle est la différence entre le lymphome indolent et agressif?

Les lymphomes sont des néoplasies en forme de cellules lymphoïdes dans des états différents de maturité. Ils sont divisés en deux groupes, les lymphomes No Hodgkin qui sont les plus fréquents (3- 7 cas/ 100 000 habitants/an) et le lymphome de Hodgkin (10 % de tous les lymphomes). Les lymphomes indolents sont des tumeurs d’une croissance lente, dans la plupart des cas asymptomatiques et qui se diagnostiquent d’une manière méthodique et en général avec une grande sensibilité aux traitements. Ce sont des lymphomes qui ont une évolution chronique, c’est-à-dire, ce sont des tumeurs avec une probabilité de rechute élevée, même si la survie globale des patients est normalement significative, car la majorité d’entre eux répondent à des lignes successives de traitement.

 

Les lymphomes agressifs apparaissent de manière brusque, ils sont accompagnés de symptômes et requièrent un traitement immédiat à cause du risque élevé de complications. Ce type est curable dans les 70 % des cas, cela dépend de l’avancement, des facteurs de pronostic et du degré de réponse etc.) des cas.

 

Pourrait-on continuer à améliorer le pronostic du cancer hématologique grâce aux nouvelles thérapies comme l´immunothérapie CAR?

L’immunothérapie des cellules CAR-T (cellules T avec récepteurs des anticorps chimériques) peut être défini comme une thérapie cellulaire adoptive, elle consiste à modifier à travers le génie génétique les cellules même du système immunologique (lymphocytes T, NK) pour les diriger directement contre les cellules tumorales sans affecter les autres tissus. Cela a supposé une grande révolution pour le traitement du cancer et à améliorer le pronostic chez les patients. Il y’a quelques mois, on a approuvé le financement de la première immunothérapie CART dans notre pays.

 

 

septembre 17, 2019

 

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail

 

 

Lire autres nouvelles

Nom et Prénom *

E-mail *

Vous voulez recevoir les nouvelles de HC Hospitales?
OuiNon

 

Pour pouvoir vous envoyer des informations selon vos intérêts, nous devons connaître votre genre. S'il vous plaît, dites-nous si vous êtes

HommeFemme

 

S'il vous plaît, écrivez le code

captcha

 

 

Nom et Prénom *

Télephone *

E-mail *

Spécialiste

Détails de votre rendez-vous

Vous voulez recevoir les nouvelles de HC Hospitales?
OuiNon

S'il vous plaît, écrivez le code

captcha

 

 

HC Ceuta, Centre Médical Spécialisé

Pº de las Palmeras, 10
Edf. Corona, entreplanta
51001 Ceuta

Localización HC Ceuta

HC Ceuta est une clinique privée unique en son genre, ayant le privilège d’être appuyée par HC Hôpitaux et leur 25 années d’expérience en médecine de haute qualité.

Ses installations, au cœur de Sebta, avec vue sur le port sportif, procurent la tranquillité et la commodité dont nos patients ont besoin.

 

Centro Médico